Mode de travail

Types de documents

Je travaille sur toutes productions écrites :

  • ouvrages (romans, livres de jeunesse, BD, scénarios, e-books, etc.) ;
  • articles (presse, blogs, etc.) ;
  • travaux universitaires (rapports de stage, mémoires, thèses, etc.) ;
  • documents professionnels (CV, lettres de motivation, rapports, comptes-rendus, projets commerciaux, etc.) ;
  • courriers (administratifs, personnels, etc.) ;
  • sites Internet ;
  • flyers, fascicules ;
  • autres.

Support des documents

Travaux manuscrits ou dactylographiés sur papier

Si votre document est manuscrit et que vous ne maîtrisez pas le clavier d’un ordinateur, je peux me charger de le taper à votre place (si le texte est, bien évidemment, assez bien écrit pour être lisible). Il faudra cependant me le préciser lors de la demande de devis afin d‘ajouter cette prestation à votre commande. Le tarif dépendra de la lisibilité du document. 

Si votre document est un tapuscrit, sachez que la correction sur papier nécessite l’utilisation d’un code particulier. N’hésitez pas à me prévenir lors de votre demande de devis si vous n’en avez pas connaissance : je vous ferai parvenir la signification de chaque signe.

Un document déjà numérisé (c’est-à-dire en version informatique) me permet de travailler plus vite. Ainsi, je peux intégrer directement la correction au texte et la mettre en évidence si vous le souhaitez. Elle sera plus facile à visualiser et plus intelligible.

Travaux numérisés (Logiciels WordProLexis)

Bien entendu, vous maîtrisez totalement les modifications apportées à votre ouvrage : une fonction du logiciel Word, appelée « Suivi de modifications », permet de visualiser toutes les modifications apportées entre le texte initial et le texte remanié, et d’accepter ou de refuser toute correction. Pensez à m’informer, lors de votre demande de devis, si vous souhaitez utiliser cette fonction afin que je puisse l’activer avant de commencer à revoir votre document. 

Dernier avantage des ouvrages déjà informatisés : je dispose d’un logiciel de correction, ProLexis, qui me permet, entre autres choses, de détecter quelques coquilles oubliées.  

Internet

J’utilise Internet très fréquemment : ce réseau particulièrement riche me permet de vérifier très rapidement certaines informations particulièrement pointues avec la possibilité de recouper les différentes sources pour m’assurer de leur véracité. En outre, l’accès direct à ma messagerie électronique vous garantit un contact rapide grâce auquel je pourrai répondre immédiatement à vos sollicitations.

Quelques ouvrages de référence

  • Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale ;
  • Dictionnaire Larousse ;
  • Dictionnaire Le Robert ;
  • Dictionnaire des synonymes, É. Genouvrier, C. Désirat & T. Hordé, éd. Larousse, 2018 ;
  • Dictionnaire d’expressions et locutions, A. Rey & S. Chantreau, Coll. Les Usuels, Le Robert 2e éd., 2006 ;
  • Dictionnaire des difficultés de la langue française, A. V. Thomas, Coll. Lang. Française, éd. Larousse, 2007 ;
  • Le bon usage, M. Grevisse & A. Goosse, Coll. Grévisse langue française, éd. Duculot Louvain, 2016 ;
  • Bescherelle.